Tops

RAVENSBURGER - 2002

Description

TOPS, c’est 3 super toupies, 10 cartes Objectif triangulaires, 36 disques de couleur (respectivement 12 rouges, 12 bleus et 12 jaunes (d’oeufs ?) et 18 jetons ! C’est un matériel original pour un jeu fun et rapide.

C’est aussi un peu stressant car, alors qu’on doit prendre son temps en début de manche (pour économiser ses disques de couleur), il faut ensuite subitement accélérer !

Un joueur est chargé de lancer les 3 toupies pour débuter la partie ! Tous les joueurs tentent, en même temps, de placer leurs disques (les joueurs ont chacun le même nombre de disques) de couleur sur les toupies en mouvement, de leur choix. Avec toujours à l’esprit d’atteindre un de leurs deux objectifs préalablement tiré au hasard !

Dès que les 3 toupies sont arrêtées, on regarde le résultat en fonction des objectifs de chacun. Celui qui possède la carte objectif correspondant à la combinaison de couleur des disques empilés sur les toupies, gagne 1 jeton.

La partie continue avec une nouvelle manche. Elle s’arrête dès qu’un joueur a gagné 5 jetons, ou dès qu’un joueur est hypnotisé !

 


 

 

Spécifications

Joueurs : 2 à 4 Auteur : Roberto Fraga
Age : 7+ Illustrateur : Walter Pepperle
Durée : 15' Editeur : Ravensburger (2002)
Téléchargez la règle Récompenses

L'histoire du jeu

En Novembre 1996, j'essaye des toupies en plastique noires dans un magasin Nature & Découvertes à Rennes. Je suis surpris par leur exceptionnelle rotation et décide d'en acheter 3.

De retour au QG FRAGAMES à Saint-Malo, je n'arrête pas de les faire tourner, complètement hypnotisé par leur course folle. Le soir même je vois, coup sur coup, un reportage TV sur les Dervish Tourneurs (Danseurs Turcs), puis des danseuses de Hula Hoop (Cerceaux).

J'ai alors immédiatement l'idée de faire un jeu où on doit placer des disques de couleur sur des toupies en rotation, en fonction d'objectifs précis. Le prototype s'appelera GYRO et sera primé au Concours de Créateurs de Boulogne-Billancourt en 1997 (Dé d'Or).

Parlez-en

Conception du site : Frédéric Bazin